Mot du Secrétaire Exécutif

Pedro BAYEME BAYEME AYINGONO

Pedro BAYEME BAYEME AYINGONO

Je rends tout d’abord un vibrant  hommage à leurs  excellences, chefs d’État de la CEMAC  pour avoir mis sur pieds la Commission Économique du Bétail de la Viande et des Ressources Halieutiques (CEBEVIRHA), véritable instrument  intégrateur  et de lutte contre la pauvreté ,  qui permet  d’apporter  des solutions aux questions liées aux productions animales  et halieutiques, ainsi que des échanges des produits animaux et halieutiques dans la sous-région CEMAC.

Les Chefs d’Etats de la CEMAC ont permis à monsieur Bernard BOUTSIGA NGAVET et à moi-même, Pedro BAYEME BAYEME AYINGONO de présider aux destinées de la CEBEVIRHA jusqu’en 2022.

Au regard de cette confiance, nous avons placé notre mandat sous le signe du pragmatisme et du réalisme au service de la CEBEVIRHA pour lui permettre d’être véritablement  un instrument  mis à la disposition des pays de la CEMAC pour contribuer au développement des domaines de l’élevage, de la  pêche, de l’aquaculture et des échanges des produits de ces domaines.

Ainsi, pour permettre à la CEBEVIRHA de jouer réellement son rôle,   nous avons élaboré un plan stratégique  à l’horizon 2015-2025 pour lequel votre prédécesseur  a donné son quitus pour son approbation à l’occasion du 1er Conseil ad hoc des ministres chargés de la pêche et de l’aquaculture tenue du 21 au 24 Juin 2016 à MALABO en République de Guinée Equatoriale.

Ledit plan comprend :

  • 5 axes stratégiques ;
  • 16 programmes et ;
  • 55 projets .

Au niveau régional, il a été pris en compte,   le Programme Economique Régional (PER) de la CEMAC ; de la Politique Agricole Commune de l’Afrique Centrale (CEEAC et CEMAC).

Au plan continental, il a été intégré,  le programme continental de l’Union Africaine pour le développement durable de l’élevage, comme  moyen d’existence en Afrique.

Par ailleurs, Pour financer ce plan stratégique, la CEBEVIRHA  s’est attachée les services  d’une ONG belge dénommée European Market Research Center (EMRC) afin qu’elle mobilise les ressources auprès des donateurs et des partenaires techniques et financiers dont l’épilogue sera l’organisation (par la même ONG) à Bruxelles d’une table ronde, à la fin au mois de juin 2019. il est prévu qu’une partie des fonds issue de cette opération soit dédiée à la mise en œuvre du PPCA II.

Mesdames et messieurs, chers internautes !

J’espère que notre site d’informations techniques sur les questions de l’élevage, des pêches et de l’aquaculture, vous permettra de suivre les actions que nous menons en faveur de la population de la sous-région. Vos remarques et suggestions seront les bienvenues dans l’optique d’apporter des réponses idoines aux nombreuses problématiques dans nos domaines d’interventions.

Je vous remercie.